Sélectionner une page

Je viens juste d’entendre parler de cette grande dame… Amma : la « sainte » qui fait des câlins… depuis plus de 30 ans !!!

Aujourd’hui, le monde est en manque d’amour… Les gens n’osent plus se serrer dans leurs bras, ils n’osent plus se toucher les uns les autres… je le vois autour de moi quand je propose à des amis de se prendre dans les bras ou lors de la séance de « Free hugs » (câlins gratuits) que j’ai fait en avril 2015 à mon université. Avec tout ce qu’il se passe, les gens ont peur du contact physique… Il y a même des grands-pères qui ont peur d’embrasser leurs petits enfants de peur d’être accusés de pédophilie… c’est quand même fou !

J’étais comme tout le monde, j’avais un peu de retrait concernant cette pratique des câlins gratuits. Aujourd’hui, j’ai remarqué que je prends souvent dans mes bras les gens que j’aime. Et que plus je le propose, plus les gens en redemandent autour de moi ! Je le propose même parfois à des inconnus lorsque les circonstances s’y prêtent : comme à un SDF un jour sur Montréal… et je garde un souvenir ému de l’étincelle de reconnaissance que j’ai lue dans ses yeux et de la longue étreinte que nous avons eu. ça manque tellement !

J’ai besoin d’offrir de l’amour et d’en recevoir… Les gens sont parfois surpris, parfois flattés et certains me prennent pour une hippie. Mais peu importe, le truc c’est qu’il faut revenir à la base … Un truc tout simple : les câlins pour donner de la chaleur humaine… Quoi de plus aimant que de prendre dans ses bras quelqu’un pour le réconforter… Cela ne coûte rien, juste un peu de temps… Et cette femme a tout compris.

Tous autant que nous sommes, nous sommes capables de produire autant d’amour que cette femme. Mais nous l’ignorons. Cette femme est une force de la nature, une personne magnifique et les gens font des milliers de kilomètre pour venir la voir et recevoir 15 secondes d’amour inconditionnel, quelques mots réconfortants… Juste parce que le monde tourne mal…

Mais elle est une lueur d’espoir, et la preuve que chacun de nous, à notre niveau, nous pouvons avoir un impact qui va changer le monde.

Vous reprendrez bien un câlin ?

 

A lire aussi:

Les articles sur :