Sélectionner une page

Comme dirait ma grand-mère quand j’étais devant une assiette de soupe :

« Commence par les bords ! »

Conseil très judicieux, que l’on a tous expérimenté : les bords, c’est moins chaud que le centre de l’assiette, on a donc moins de chance de se brûler. Je l’ai encore expérimenté il y a quelques jours quand, soudain prise par une envie de soupe, j’en ai décongelé une et l’ai dégusté un soir. J’ai tenté la plongée au centre de l’assiette… et je me suis brûlé la langue !

Vous allez me dire que ça n’a pas de rapport avec vous… ah bon ? Pourtant si. Je vous explique : si vous voulez changer des éléments en vous ou des manières de procéder pour devenir vous-même, il vaut mieux commencer par de petites choses avant de s’attaquer aux plus grandes. En commençant par changer de petites choses, faciles à faire sans avoir à fournir de gros efforts pour y arriver de prime abord, vous allez prendre confiance en vous et vous pourrez ensuite vous attaquer à de plus gros défis. Ainsi, si le défi vous paraît plus compliqué que prévu, vous pourrez alors regarder le chemin que vous avez parcouru jusqu’à présent pour vous redonner courage.

Les aventureux me répondront qu’il vaut mieux s’attaquer au plus gros défi directement, pour frapper un grand coup dès le début… Certes, on peut aussi voir les choses sous cet aspect-là. Mais je vous conseillerais alors de découper ce gros défi en une succession de défis plus petits, au risque d’avoir une indigestion avec la montagne que vous tentez d’avaler. Avoir faim de dépassement de soi, c’est bien. Mais avoir les yeux plus gros que le ventre peut conduire à être totalement dégoûté et ne plus y revenir avant longtemps…

assiette soupe

Pour commencer ce travail et prendre la bonne impulsion dès le début, voici les 2 étapes indispensables à réaliser que je vous conseille :

1. Prenez le temps de vous arrêter sur vous-mêmes pour définir vos valeurs :

On a souvent tendance à se laisser embarquer par le « jeu » que nous propose la société, sans prendre le temps de nous arrêter pour réfléchir afin de voir si au final ce qui nous est proposé, ou si notre manière actuelle de faire et considérer les choses nous convient vraiment. Il est donc bon de ralentir le rythme de temps en temps afin de se poser les bonnes questions. Voici quelques pistes :

– Qu’(qui) avez-vous envie de devenir ?
– Quelles sont les qualités que vous aimeriez posséder ?
– Comment est-ce que vous voudriez que les autres vous perçoivent ?
– Quel souvenir aimeriez-vous laisser dans la tête de ceux qui vous côtoient ?
– Quelle marque/empreinte voudriez-vous laisser de votre passage sur Terre ?
– Qu’est-ce qui vous fait vibrer / provoque un écho en vous ?
– Quelles situations/moments ont provoqué un immense sentiment de bien-être en vous ?
– Quelles sont activités qui vous ressourcent et pendant lesquelles vous ne voyez pas le temps passer (autres que Candy Crush !) ?
– Quels sont les rêves que vous aviez, enfant ou adolescent(e), et que vous n’avez pas accompli pour des raisons matérielles ?

2. Déterminez quelles sont vos forces

Une fois que l’on a défini nos valeurs, il est bon d’être conscient de nos forces. C’est-à-dire de ces qualités qui nous caractérisent et font de nous quelqu’un d’unique, une personne qui va pouvoir briller par les spécificités qu’elle a/va développer, dont la particularité sera perçue par ceux qu’elle croise.

Il va donc falloir déterminer quelles sont vos qualités et vos forces. Je vous explique comment dans la vidéo suivante, assorti d’un petit défi que je vous propose :

 Liste_de_qualites

Et rappelez-vous :

« Chacun est unique avec un talent, une force, une capacité avec laquelle il peut exceller. Chacun a le potentiel de faire grandir l’étincelle qui l’habite » Danny Grimard

Je n’aurais donc que 3 mots : « A votre stylo ! ». Je pourrais même ajouter « A votre clavier ! » pour que vous partagiez dans les commentaires ci-dessous quelles sont les qualités/talents dont vous ont parlé votre famille et vos amis, desquels vous n’aviez pas forcément conscience. Soyez fiers de ce que l’on vous a partagé et faites-nous en profiter ! Cela vous aidera aussi à accepter de recevoir ces compliments. C’est donc aussi le premier pas vers l’acceptation de ce que vous êtes 🙂

Prenez soin de vous.

A lire aussi:

Les articles sur :