Sélectionner une page

Notre société est paradoxale : d’un côté elle met en lumière les réussites éclatantes, mais de l’autre si vous vous démarquez trop les autres vous font comprendre qu’il vaudrait mieux que vous la mettiez en veilleuse pour moins vous faire remarquer. On vous traite de vaniteux ou d’orgueilleux, on vous regarde de travers.

C’est à double tranchant car alors on n’arrive plus à reconnaître sa propre valeur et on reste toujours pris dans cette spirale de dévalorisation, de laquelle on a du mal à sortir. La confiance en soi n’est pas au rendez-vous, et on en souffre.

Comment apprendre à reconnaître sa propre valeur, sans vanité ni orgueil démesuré ?

Astuce n°1 : Apprendre à recevoir un compliment

Jusqu’à il n’y a pas longtemps, je n’arrivais pas à recevoir les compliments.

Ça paraît plus évident que de recevoir une critique, mais en fait je dirais que c’est plus compliqué car il faut estimer le mériter pour pouvoir l’accepter vraiment.

Combien de fois pensons-nous, quand quelqu’un nous complimente : « Non mais de toute façon il/elle exagère, je ne suis pas si bien que ça ! ». On n’ose pas croire que c’est pour nous, ni l’accepter avec un plaisir trop évident ou encore pire, dire « Merci. Je sais 🙂 ». Comme si la seule réponse qui semble acceptable pour la société est « Tu dis ça pour me faire plaisir ! ».

Or à moins que la personne fasse du « lèche-botte intégral »,celle-ci est sincère et convaincue du bien-fondé de ce qu’elle dit. Elle le fait d’elle-même, sans sollicitation de notre part. Et elle a dans ce cas, le plus souvent, un regard bien plus objectif que nous-mêmes qui voyons cela par le petit bout de la lorgnette, où les arbres de nos défauts cachent la forêt de nos qualités.

Tout cela renforce bien entendu la confiance en soi et l’amour de soi.

A faire :

Quand quelqu’un vous fait un compliment, dites simplement « Merci » et faites taire toutes les pensées parasites de votre cerveau qui vous dévalorisent.

girls-380617_1280

Dites à votre mental : « Tais-toi, je suis… (ajoutez le compliment reçu) ».

Astuce n°2 : Apprendre à dire nos qualités haut et fort

Encore un truc que la société n’approuve pas vraiment ! Parce que si vous dites vos qualités haut et fort, on vous taxe tout de suite de m’as-tu-vu et de vaniteux (encore une fois !). Comme si on avait seulement le droit de se rabaisser en public, pas de reconnaître nos qualités à leur juste valeur…

Non ! Savoir reconnaître ses propres qualités, et savoir les nommer est un gage de bonne santé mentale et de bonne estime de soi. Et si nous sommes capables de les reconnaître, alors (et à ce moment-là seulement !) les autres les verront aussi. Je n’ai pas dit qu’il fallait les claironner sur tous les toits jusqu’à ce que vos plus proches voisins se bouchent les oreilles ! Simplement être capable de dire « ce sont mes forces » sans se sentir obligés d’aligner nos faiblesses juste après histoire de faire bonne mesure.

young-woman-635249_1280A faire :

  1. Faites une liste de vos qualités (vous pouvez d’ailleurs vous aider de  cet article où je propose une liste).
  2. Gardez les 5 qualités qui vous définissent le mieux, dont vous êtes le plus fier.
  3. Répétez-les matin et soir devant la glace en vous regardant bien en face et en souriant, en étant fier de vous. C’est prouvé que l’effet est extrêmement positif ! Il y a même de grandes chances que ça vous mette de bonne humeur pour la journée.
  4. Dès que vous êtes seul dans la rue (voire même s’il y a du monde !), dites-les à haute voix.

Effet garanti sur la confiance en soi !!!

Astucen°3 : Apprendre à reconnaître la valeur de ses propres actions

Vous allez me dire : pas facile. Eh oui, pris dans notre vie quotidienne, ce que nous faisons chaque jour nous semble « normal ». Nous faisons ce qu’il y a à faire et ce que nous pensons devoir faire, rien de plus. Mais c’est bien souvent là que se cache l’extraordinaire et le courage.

Peut-être avez-vous 2 travails pour joindre les deux bouts ? Ou travaillez-vous à côté de vos études pour les réussir ? Ou vous occupez-vous d’un parent ou d’un enfant qui a des besoins particuliers ? Ou tenez-vous à bout de bras une, voire plusieurs associations ? Ou tentez-vous de mener une vie la plus normale possible malgré un handicap ? Ou… (complétez avec votre situation, il y a tellement de choses possibles !)

young-791849_1280A faire :

  1. Listez toutes les actions que vous faites au quotidien ( a lire aussi: 5 minutes par jour qui vont changer votre vie)
  2. Posez-vous la question pour chacune : qu’est-ce que je pourrais faire si j’en faisais le strict minimum, en pensant juste à moi et pas aux autres ?
  3. Comparez à ce que vous faites au quotidien.
  4. Vous vous rendez compte de tout ce que vous accomplissez ? Prenez-en toute la mesure et célébrez-le.

C’est bon pour l’estime de soi 🙂

Astuce n°4 : Apprendre à recevoir un prix ou une reconnaissance

Récemment, j’ai été honorée du Premier Prix d’Excellence de la Bourse de la Relève au Féminin des Femmes d’Affaires de Rimouski. Alors que la cérémonie avançait, je voyais de moins en moins mon nom pouvoir figurer à la première place, tellement le parcours des autres candidates était exceptionnel.

Pourtant, c’est moi que l’on a choisi pour figurer à la première place ! Si c’est moi que ces femmes ont choisi à l’unanimité, c’est que je dois le mériter quelque part. A moi donc d’accueillir cette décision et de célébrer cela, au lieu de me dévaloriser en me disant qu’elles ont dû de toute façon passer à côté de quelque chose.

Et pour célébrer ce prix, je peux aussi en parler autour de moi ! Sans le crier sur tous les toits, je peux l’annoncer fièrement quand je croise certaines personnes que je connais et qui connaissent ce que je fais. Ce n’est pas de l’orgueil ou de la vanité, mais de la fierté bien placée. J’ai gagné un prix pour ce que j’ai fait, je peux en être fière !

A faire :

Dès que vous recevez une reconnaissance ou un prix, célébrez-le.

Parlez-en aussi autour de vous, en expliquant en quoi cette reconnaissance est importante pour vous. Les gens ne verront ainsi pas cela comme de la vantardise, mais comme de la légitime fierté par rapport à ce que vous avez consacré comme temps et comme efforts.

friendship-468851_1280

VOIR AUSSI:

 

A LIRE AUSSI:

Les articles sur :

 

Quelles sont les 5 qualités qui vous définissent le mieux ? Ecrivez-les dans les commentaires, ça sera un premier pas 🙂

Je commence (pas facile pour moi non plus !) : joyeuse, généreuse, passionnée, déterminée, créative 🙂