Sélectionner une page

La confiance en soi, quand on en manque, nous fait regarder les autres avec envie.

Comment se fait-il qu’ils aient confiance en eux et pas nous ? Quelle est leur recette secrète pour avoir tellement d’assurance ?

Ces questions nous brûlent les lèvres mais bien-sûr nous n’osons pas les poser. Parce que si c’était le cas ça prouverait notre confiance en nous-même, l’absence de peur d’aller demander. C’est un serpent qui se mord la queue, un cercle vicieux…

Or si vous pensez comme cela, c’est qu’il vous manque un des éléments du problème, qui change tout. C’est un secret bien gardé que peu de gens savent. Sinon plus de gens en profiteraient !

Quelle est donc cette vérité cachée qui va changer votre vision du monde ?

manque de confiance en soi

Votre monde aujourd’hui : tout le monde a confiance en lui sauf vous

Que vous soyez dans la rue, au restaurant ou au travail, tout le monde semble avoir quelque chose de plus que vous. Sauf peut-être ceux qui semblent encore plus effrayés que vous, que vous prenez intérieurement en pitié car vous avez une petite idée du calvaire qu’ils vivent.

La plupart des personnes que vous croisez semblent être bien dans leur peau et leur tête, heureux de leur vie. Par comparaison, vous vous trouvez bien angoissé avec une vie bien moins excitante. Vous vous demandez comment votre ami Mario faire pour danser si bien sans se préoccuper du regard des autres, vous admirez Sandra pour la confiance qui se dégage dans sa démarche et ne comprenez toujours pas comment Camille peut réussir de manière aussi insolente les projets les plus fous.

Y a-t-il quelque chose qui vous aurait échappé ?

Ce truc sur la confiance en soi qui vous a échappé

Alors oui, il y a un truc. Très simple. Si simple que vous n’y avez même pas pensé.

Pour le comprendre, voici une petite mise en situation :

iceberg du succès, efforts fournis et résultatsImaginez que vous avez accepté un travail demandé par votre patron parce que vous le trouviez intéressant.

Durant tout ce travail, vous avez douté de nombreuses fois sur la manière à utiliser, sur votre capacité à réaliser ce travail. Vous avez même plusieurs fois pensé abandonner parce que vous ne vous sentiez pas à la hauteur.

Finalement, vous le terminez et le rendez.

A votre grande surprise (et grand soulagement) vous êtes félicité chaudement par vos collègues, votre direction et vos amis car ce travail qualifié d’exceptionnel. Tout le monde vous voit alors quasiment comme un demi-dieu avec un QI qui a crevé le plafond ! Chacun est admiratif et se demande comment vous avez fait.

Par contre, vous vous connaissez bien l’envers de la médaille.

Tout ce que les autres admirent, c’est la pointe de l’iceberg. Vous, vous savez par quelles phases de doute vous êtes passé, tout ce que ça a entraîné comme hésitations et nuits sans sommeil. Sauf que ça, les autres ne le voient pas.

Donc vos amis Mario, Sandra et Camille passent par les mêmes périodes de doute que vous dans leur vie respective (si ce n’est pas pire !) mais vous ne le voyez pas.

Et c’est exactement la même chose pour chaque personne que vous croisez dans la rue ! Dingue n’est-ce pas ?

Même les plus grands n’y échappent pas : la preuve avec l’actrice Meryl Streep

Meryl Streep confiance en soi

Cette grande actrice du box-office américain est considérée comme un monstre sacré du cinéma. On l’admire pour ses rôles audacieux, sa capacité à jouer ses rôles avec une très grande justesse.

Cependant il y a quelques années, elle a confié à un journaliste médusé qu’elle doutait énormément d’elle-même. Alors qu’elle est vue comme une actrice extrêmement sûre d’elle, elle a exposé combien certains rôles lui avaient donné de sueurs froides. Que parfois même, elle se demandait pourquoi elle avait accepté tel ou tel rôle devant l’ampleur de la tâche.

 

 

Cette vérité cachée sur la confiance en soi qu’il faut garder précieusement :

confiance en soi, habileté développéeContrairement aux apparences, tous les gens doutent régulièrement à l’intérieur d’eux-mêmes, voire sont effrayés. Sauf que personne ne le montre à l’extérieur, ou très rarement, car :

  • on n’a pas envie d’ennuyer les autres avec nos « problèmes »
  • on pense qu’afficher nos doutes au grand jour nous feraient paraître moins dignes de confiance.

Or ce que je viens de vous montrer, c’est que tout le monde doute au final (moi la première !). C’est juste qu’on ne doute pas forcément sur les mêmes choses ni au même moment.

Il est aussi très connu que le fait de vouloir sans arrêt montrer aux autres que l’on est fort est synonyme de faiblesse. La vulnérabilité, soit le fait de ne pas cacher ses faiblesses, demande bien plus de force que le fait de vouloir se montrer invincible. Mais ça, ça fera l’objet d’un autre article !

VOIR AUSSI:

 

 

Cet article vous a été utile ? Vous a ouvert les yeux sur une réalité que vous ignoriez ? Soyez généreux, partagez-le avec vos proches pour leur en faire profiter aussi ! 🙂