Sélectionner une page

Depuis tout petit, nous sommes conditionnés par ce que l’on nous dit : certains actes sont bien et d’autres mal ; certaines choses se font ou ne se font pas. Si bien qu’en fin de compte, nous ne nous rendons plus forcément compte de ce qui provient de ce qu’on nous a inculqué ou de nos propres valeurs personnelles venant de l’intérieur de nous-mêmes. Cela joue sur l’estime de soi aussi bien que sur la confiance, et nous limite dans nos possibilités.

Alors comment se libérer de ses habitudes de penser limitantes ?

Un paysan se rend au marché avec trois de ses ânes pour vendre sa récolte.

La ville est loin, au moins trois jours de marche. Le premier soir, il s’arrête pour bivouaquer à proximité de la maison d’un vieil ermite.

Au moment d’attacher son troisième âne, il réalise qu’il lui manque une corde.

« Il faut absolument que j’attache mon âne se dit-il, sinon demain, il se sera sauvé dans la montagne ! »

Après avoir solidement attaché les deux autres, Il monte sur son âne et se dirige vers la maison du vieil ermite. Arrivé, il demande au vieil homme s’il n’aurait pas une corde à lui donner. L’ermite ne possède rien car il a depuis longtemps fait vœux de pauvreté et n’a donc pas la moindre corde. Il s’adressa alors au paysan et lui dit : « Retourne à ton campement et comme chaque jour fais le geste de passer une corde autour du cou de ton âne et n’oublie pas de faire comme si tu l’attachais à un arbre. » Et n’ayant pas d’autre solution, le paysan fait exactement ce que lui conseille le vieil homme.

attaché par ses croyances limitantes

Le lendemain dès qu’il se réveille, le premier regard du paysan est pour son âne. Il est soulagé de voir qu’il est toujours là !

Après avoir chargé les 3 ânes, il décide de se mettre en route, mais là, surprise : le troisième âne, celui qui n’avait pas été attaché pendant la nuit refuse de bouger. Le paysan a beau tirer sur son âne, le pousser, rien n’y fait. L’âne refuse de bouger d’un pouce.

Désespéré, le paysan retourne voir l’ermite et lui raconte sa mésaventure.

« As-tu pensé à enlever la corde ? » lui demanda l’ermite ?

« Mais il n’y a pas de corde ! » répondit le paysan.

« Pour toi oui, mais pour l’âne…il y a une corde ».

Le paysan retourne au campement et d’un ample mouvement, il mime le geste de retirer la corde du cou de l’âne et de l’arbre. L’âne le suit alors sans aucune résistance.

Ce qu’il faut retirer sur cette fable à propos des croyances limitantes

Peut-être avez-vous envie de vous moquer de cet âne qui paraît bien stupide de se sentir attaché alors qu’il est physiquement libre. Je vous propose plutôt de vous pencher sur votre propre vie à la lumière de cette histoire (je fais cet exercice en même temps que vous pour la mienne 😉 ).

– Quelles sont les choses que vous vous estimez incapable de faire même si vous aimeriez le faire ? (je parle ici de confiance en vos capacités)

– Quelles sont les choses que vous aimeriez faire mais qui seraient selon vous désapprouvées par les autres ? (je parle ici de l’importance qu’a pour vous le regard des autres)

– Qu’est-ce que vous vous empêchez de ressentir car cela ne rentre pas dans le cadre de la morale qu’on nous a inculqué ? (je parle ici de vous autoriser à être pleinement vous-même)

Pour résumer en une phrase : quelles sont les croyances limitantes qui vous empêchent de réaliser votre plein potentiel et d’être pleinement vous-même, plein de confiance dans vos possibilités ?

croyance limitante - cheval attaché par une cordePassons au crible ces habitudes de penser et ces attitudes que nous considérons comme normales pour voir si elles correspondent vraiment à nos aspirations les plus profondes… Identifier les cordes invisibles qui nous retiennent est le premier pas vers notre libération !

Par exemple, imaginons que vous avez envie de changer de vie, de quitter votre travail, ou de partir en vacances seul(e) sans votre famille, ou de manger une tablette de chocolat à vous tout(e) seul(e) sans la partager, ou de ne pas faire le ménage aujourd’hui ou encore de ne pas prendre de douche pour une fois… qu’est-ce qui vous limite dans le fait de réaliser cela ? Quelles sont les cordes invisibles qui vous retiennent ?

VOIR AUSSI:

 

 

A LIRE AUSSI:

Les articles sur :

 

Ecrivez dans les commentaires une corde invisible que vous venez de découvrir aujourd’hui.
Quel objectif pourrez-vous réaliser si vous la coupez ?